La boite à clichés

La « Boite à clichés », c’est un microprogramme sur les stéréotypes dans les médias.  La Boite à clichés, c’est la boite que tient le photographe, le caméraman, le cinéaste, le publicitaire, le journaliste ou l’internaute anonyme et avec laquelle il nous communique une information, une idée, une création. Mais c’est aussi la boite que nous avons tous là, notre cerveau, notre boite noire, qui encode, décode et déconne parfois. Le téléspectateur/auditeur/internaute est à lui tout seul une « boite à clichés » libre d’accepter ou de refuser les sons et les images présents dans les médias. La « Boite à clichés » invite à identifier ou décoder les clichés pour les remettre en question et les dépasser.
 
Avec un titre volontairement provocateur, chaque épisode illustre un lieu commun à travers ses multiples représentations médiatiques. Cela donne une minute trente d’antenne qui mêle images d’archives (tirées du cinéma, des séries télé, des vidéoclips, de l’actualité, de la publicité, de la presse écrite ou d’Internet), graphisme original et voix off.
 
8 capsules ont été diffusées fin 2012, centrées sur les stéréotypes liés à la Femme, aux femmes, à l’Homme, aux hommes et à leurs relations. L’objectif de la RTBF a été de poursuivre l’opération et d’élargir le programme à toute la question de la diversité (et plus uniquement donc l’égalité femmes-hommes), en maintenant sa ligne éditoriale forte en faveur de la liberté d’expression et de l’égalité concrète pour toute personne indépendamment de son sexe, son orientation sexuelle, ses origines, son milieu socio-professionnel, sa religion, son âge ou son handicap.
 
Ce travail s’est fait en 2014 en partenariat avec le Carrefour des cultures, association namuroise qui développe activement son projet « Médias, diversité, citoyenneté ». Un des buts du projet a été de faire réfléchir des groupes de jeunes sur les stéréotypes présents dans les médias, en les invitant à « fabriquer » de nouvelles Boites à clichés, une sélection des meilleures idées pouvant servir de base à la production aux normes broadcast de nouvelles capsules, sous le contrôle éditorial de la RTBF. Concrètement, trois groupes de jeunes venant d’horizons divers (Henallux – Quinoa – Amo Passages) ont activement répondu à l’appel.
 
Au final, 4 nouvelles capsules ont ainsi été produites :

  • Il y a trop d'étrangers
  • Les jeunes sont irresponsables
  • C'était mieux avant
  • Un diplôme sinon rien.

 
Et l’opération en partenariat avec le Carrefour des cultures continue en 2015 !
 

 

Les femmes sont maladroites : https://www.youtube.com/watch?v=vSkR1E3EU5Q
Les blondes sont idiotes: https://www.youtube.com/watch?v=kOHrapOVMns
Les femmes manquent d'humour: https://www.youtube.com/watch?v=byaeoVx2Ro8
Les hommes ne pensent qu'au sexe: https://www.youtube.com/watch?v=Q1i4NA9IMg0
Les hommes ne pleurent pas : https://www.youtube.com/watch?v=K0bYYL32qOA