Centre Audiovisuel Liège (CAV) asbl

Rue: 
Rue Beeckman
Numéro: 
51
Code postal: 
4 000
Localité: 
Liège
Pays: 
Belgique
Téléphone: 
04 / 232 18 81
Fax: 
04 / 232 18 82
Sites internet: 
www.cavliege.be
Coordonnées du responsable et d'un (des) animateurs: 
Michel Clarembeaux, Directeur : cav.liege@sec.cfwb.be; Vinciane Thiry, Marc Malcourant, Linda Doria et Thomas Jungblut, formateurs.
Les objectifs de l'opération: 
Développer l'éducation au cinéma
La définition de l'éducation aux médias: 
Le Centre Audiovisuel Liège est issu du Cercle d’Education Cinématographique créé à l’Ecole Normale de la Ville de Liège en 1963 et l’éducation à l’image animée est restée notre domaine privilégié. Pour nous, l’éducation au cinéma porte sur trois moments privilégiés : la découverte du film, son analyse, une initiation à la réalisation. La découverte du film, prioritairement mais pas exclusivement en salle de cinéma, elle correspond à un choc émotionnel, à une perception syncrétique, à un plaisir, une adhésion ou un rejet, à un questionnement sur le comment et le pourquoi. L’analyse du film doit contribuer à mettre cette première rencontre en perspective, elle est nécessaire pour aider à faire le tri des premières impressions, à les confirmer, les infirmer, les nuancer ; à identifier ce qui, dans le film, les a suscitées. Elle doit viser à mieux comprendre, à mieux apprécier, à mieux se situer par rapport au message reçu initialement. Cette analyse conduira à une familiarisation avec le langage et les codes utilisés par l’auteur, avec le processus créatif qu’il a mis en œuvre, avec son point de vue sur une thématique, avec ses choix esthétiques, humains, sociaux, politiques. Elle envisage le film comme l’aboutissement d’une démarche artistique mais aussi comme un objet médiatique à contextualiser et à étudier selon toutes les dimensions de l’éducation aux médias. Une telle déconstruction doit nourrir l’esprit critique à l’égard du film, elle doit aussi accroître le plaisir de la découverte et faire naître une forme de complicité avec le cinéaste et son œuvre. C’est donc bien ici d’un apprentissage qu’il s’agit, avec sa rigueur, mais aussi avec un rejet de tout formalisme. Quant à l’initiation à la réalisation, elle nous apparaît comme le troisième pôle de l’initiation au cinéma, qui permet à l’apprenant de s’exprimer et de communiquer par l’image animée et le son. Si l’analyse est créative, elle doit pouvoir conduire à une maîtrise pratique du langage et de ses applications en prise de vue et en montage, elle doit aussi solliciter l’imagination et la recherche. Cette initiation doit organiser un va-et-vient entre le « dire » et le « faire », entre l’observation et l’écriture, entre la réflexion, le débat et l’action. Dans notre volonté d'éduquer au cinéma, nous essayons de ne pas dissocier ces différentes composantes. Les activités que propose le C.A.V. Liège sont fondées sur leur spécificité et leur complémentarité.
Aire géographique: 
Belgique
Public: 
Enfant
Adolescent
Jeune adulte
Médias: 
Cinéma